Architecture Container

Comment rendre un container habitable ?

Depuis quelques années, le container maritime de stockage séduit architectes, constructeurs de maisons individuelles et même particuliers. Il s’impose dans le panorama immobilier et convainc grâce à sa robustesse, ses avantages écologique et économique. L’on voit donc se multiplier désormais des maisons modulaires de tous types, en architecture container. Mais dans la pratique, comment rendre un container habitable ? C’est ce que nous allons aborder dans cet article.

Comment rendre un container habitable ?

Qu’entend-t-on par “habitable” ?

Votre container est-il habitable ? Pour le savoir, dressons les caractéristiques d’un logement habitable.

Avant toute chose, il s’agit de pouvoir héberger des habitants de façon durable et permanente, été comme hiver. Le container doit donc être posé sur un terrain viabilisé, disposer des raccordements électriques et d’eau nécessaires. Le confort thermique est également une variable clé pour déterminer le caractère habitable d’une structure. Il s’acquiert notamment du fait d’une isolation efficiente, en intérieur comme en extérieur. Enfin, la structure habitable se doit d’être pérenne, à l’épreuve du temps et des éléments.

Un container maritime peut-il être habitable ?

Le container maritime de stockage dispose de nombreux avantages le rendant propice à un usage immobilier. Pourtant, nul doute que dans sa version la plus brute, il a encore un long chemin à parcourir avant de pouvoir s’avérer habitable… Justement, quelles sont ses caractéristiques ?

Fait d’acier Corten (Corrosion Resistance Tensile Strength), le container ou “conteneur” sert au transport de denrées de tous types à travers les océans. Son poids ? Entre 1,4 et 4,2 tonnes pour les structures standards. Ses dimensions ? 2,40 de largeur sur 6 à 12 mètres de longueur, pour les containers dits ”traditionnels”. Il existe également d’autres formats, moins répandus mais tout autant utilisables.

La structure du container maritime est particulièrement robuste. Autoporteur, le container maritime peut supporter jusqu’à 5 fois sa charge. En soi, sa structure est donc suffisamment pérenne pour permettre l’hébergement permanent d’un foyer. Là où il atteint ses limites, c’est bel et bien sur le critère de confort thermique. L’acier étant très conducteur, l’ensemble de la structure devra être isolée du sol au plafond, préférablement en intérieur et en extérieur pour permettre de supprimer tout phénomène de pont thermique.

Ceci étant dit, quelles étapes respecter pour rendre un container habitable ?

Comment rendre un container habitable ? Mode d’emploi

La première étape pour rendre un container habitable, c’est de penser votre projet en prenant en compte les contraintes de l’existant, préalablement citées.

Penser l’agencement des containers

Qui dit habitation, dit superficie suffisante pour accueillir tous les membres de votre foyer. Pour rendre un container habitable, il faut commencer par prendre en compte ses dimensions et notamment sa largeur, particulièrement exigüe. Comment transformer un container en une habitation spacieuse et confortable ? Plusieurs conteneurs devront être découpés puis liés entre eux de sorte d’obtenir des pièces à vivre plus spacieuses.

Découpe et soudure des différents containers

Ce travail est réalisé en atelier industriel en employant une méthode de soudure à l’arc permettant d’atteindre les 3000°C. Les structures sont soudées à la jointure, qu’elles soient côte-à-côte ou empilées (le boulonnage peut également être utilisé bien que moins sécuritaire dans le cas d’une habitation). Vous pouvez effectuer par vos propres soins ces manœuvres si vous détenez les compétences professionnelles nécessaires et le temps requis.

A ce stade, les diverses ouvertures du container doivent également être découpées. Il sera d’usage de miser sur de grandes fenêtres et baies vitrées, d’une part pour obtenir de la lumière et de la chaleur naturelle. D’autre part, ces ouvertures serviront à contrebalancer l’effet cage de Faraday du container, l’acier formant une barrière naturelle contre les ondes électromagnétiques.

Restaurer, isoler et ventiler le container maritime

Le container par nature est d’ores et déjà étanche. Ce qu’il vous faudra travailler, ce sont son isolation et sa ventilation.

En effet, le container est très conducteur de chaleur. On privilégiera donc une isolation très efficiente par l’extérieur (ITE), créant une véritable enveloppe protectrice autour de la structure d’acier.

Cette isolation sera ensuite recouverte d’un bardage (bois, pierre…). Notons qu’il faudra être particulièrement vigilant à l’étanchéité et l’isolation à l’abord des fenêtres, des portes, des bouches de ventilation ou encore des arrivées d’eau pour un confort thermique optimal.

Une fois transporté sur site, le container devra également être raccordé aux réseaux d’eau et de tout à l’égout.

Installer le container habitable sur les fondations

Malgré son caractère autoporteur, le container gagnera à être fixé sur des fondations traditionnelles de type béton, ceci pour assurer sa pérennité. Il s’agira de souder le container à une plaque de métal, elle-même fixée sur les fondations de béton.

Aménager le container habitable

Le container une fois isolé et raccordé aux différents réseaux est en soi “habitable”. Il convient toutefois de l’aménager pour pouvoir effectivement y habiter. A ce stade, vous pouvez réaliser l’installation des divers équipements et du mobilier vous-même, bien qu’il soit plus pratique de se fier au constructeur pour la réalisation des finitions.

A vous de jouer !

A lire également :

Constructeur de maison container

Construire en container

Intérieur maison container

Isolation maison container

Maison container bois

Maison en container maritime

Permis de construire container

Structure container