Architecture Container

Architecture container : tout ce qu’il faut savoir sur cet habitat écologique

Cela fait quelques années déjà que l’architecture container a fait son apparition dans le panorama immobilier français. Contemporaine et décalée, celle-ci est à la fois plébiscitée par les professionnels et les particuliers. Les architectes s’en donnent à cœur joie. Mais par quoi se caractérise-t-elle vraiment ? Avez-vous intérêt à choisir une architecture container dans le cadre de votre projet immobilier ? Ci-dessous, nous parcourons les réponses à ces questions.

Architecture container

L’architecture container, qu’est-ce que c’est ?

L’architecture container, comme son nom l’indique, est constituée uniquement de containers maritimes réutilisés. Ceux-ci sont assemblés entre eux et travaillés de sorte à pouvoir constituer un logement durable, habitable à l’année. Cette architecture modulaire permet à l’architecte ou au constructeur de maison container de penser une habitation modulaire originale sans se heurter aux limites et aux codes imposés par l’habitat traditionnel.

Voici quelques autres avantages induits par l’architecture container :

Enfin, l’architecture container dispose également d’autres spécifiés, dues à la structure même du container : dimensions “standards” d’une largeur maximum de 2,40 mètres, notamment. Un projet de maison container devra donc être soigneusement pensé par un architecte pour répondre à une problématique d’optimisation des espaces.

Quelques idées reçues sur l’architecture container

L’architecture container fait encore partie des habitats dits “alternatifs” et donc sujets à idées reçues. Quelles sont-elles et en quoi devriez-vous les déconstruire ?

La première idée reçue est certainement celle disant que la maison container manque de luminosité. Les containers bruts ont en effet un aspect austère et des dimensions réduites : comment rendre un container habitable ? Cela est parfois complexe à envisager. Toutefois, a contrario de la maison traditionnelle, la maison container dispose de nombreuses ouvertures, tant pour l’esthétique recherchée que pour des critères de confort thermique. C’est l’un des points qui caractérise le plus ce type d’architecture !

Une autre idée reçue ? L’architecture container serait réservée à la construction de logements bas de gamme, de logements sociaux ou étudiants. Il est vrai que le container fut historiquement utilisé à l’échelle de la ville pour la réalisation de projets urbains à moindre coût, en Europe du Nord et en Asie. A l’heure actuelle cependant, l’architecture container se démocratise. A l’échelle du particulier, elle est souvent synonyme de logements hauts de gamme et de vaste superficie, les coûts de construction étant fortement réduits. Et comment se présente l’intérieur d’une maison container ? Il se caractérise par des équipements écologiques, une toiture végétalisée et une surface habitable supérieure aux moyennes du marché… Nul doute que ce type d’habitat s’extirpe petit à petit de son image négative.

La dernière idée reçue consiste à penser que la maison container n’a pas besoin de fondations. C’est faux… en partie. Si la structure en elle-même est autoporteuse, il sera dans tous les cas conseillé de la fixer sur des fondations classiques de béton, pour assurer sa pérennité.

Comment bâtir une architecture container

Construire en container s’apparente en somme à une construction classique, si ce n’est que la structure est livrée sur site toute ou en partie déjà assemblée. Là où il s’agira de porter une attention bien particulière, c’est dans la préparation du chantier.

Préparer les containers en vue de la construction

Si l’une des qualités premières du container réside dans sa structure en acier, celle-ci est également à l’origine de son principal inconvénient. L’acier est un excellent conducteur thermique. Autrement dit, il laisse passer la chaleur et est donc naturellement un très mauvais isolant. Il faudra donc réaliser une isolation maison container par l’extérieur avant pose du bardage.

En fonction de l’état du container, il faudra également retravailler sa structure : assurer l’étanchéité de l’ensemble si nécessaire, repeindre, découper, assembler, monter et isoler les cloisons intérieures… Ce travail s’effectue en usine mais peut également être réalisé directement sur site par qui dispose de solides compétences en la matière.

Architecture container : qu’en est-il du permis de construire ?

Comme pour toute construction à vocation d’habitation, la maison container doit faire l’objet d’une autorisation d’urbanisme. Un permis de construire container sera indispensable pour bâtir votre nouvelle habitation.

Mais attention : l’architecture container étant à ce jour encore peu répandue, votre nouvelle construction pourrait bel et bien entrer en conflit avec les règles d’urbanisme relatives à votre commune, à votre quartier ou même à votre parcelle. Vous êtes-vous renseigné(e) à ce sujet avant de faire l’acquisition de votre terrain ? Les règles d’urbanisme évoluent fréquemment mais peuvent toutefois mettre sur pause votre projet de construction.

Malgré tout, rassurez-vous : la réflexion d’un architecte expérimenté et l’ajout d’un bardage extérieur plus classique suffiront la plupart du temps pour permettre à votre projet d’architecture container de s’intégrer plus facilement à l’environnement et d’être approuvé par les services municipaux. La maison container bois est notamment très courue.

Le développement de la maison container se fait encore timide en France, mais cela tend à s’accélérer. De nombreux constructeurs se positionnent désormais sur le créneau des maisons écologiques et pourront vous aiguiller si l’architecture container vous intéresse. Dans notre guide, vous trouverez tout ce qu’il y a à savoir sur l’architecture container, ses spécificités et ses avantages pour aborder votre projet immobilier l’esprit serein.