Architecture Container

Permis de construire container

Faire construire une maison n’est pas de tout repos. De nombreux moyens sont engagés, tant financièrement qu’en termes de compétences humaines. Aussi, ériger une nouvelle structure sur votre terrain nécessitera toujours l’approbation de la commune, qu’il s’agisse d’une habitation traditionnelle ou d’une architecture container. Vous devrez donc vous munir d’un permis de construire container en bonne et due forme, autrement dit vous intéresser aux critères de constructibilité avant ceux de construction. Voici ce qu’il vous faut savoir à ce sujet.

Permis de construire container

Dans quels cas avez-vous besoin d’un permis de construire container ?

Le dépôt d’un dossier de permis de construire peut se révéler laborieux, et cela prend du temps. Est-il possible de s’en passer ? Tout dépendra de la teneur votre projet de construction.
En matière d’urbanisme, on distingue plusieurs cas de figure :

Notons que l’installation de containers sur un terrain de loisirs (donc non constructible) est régie par les mêmes obligations. Au besoin, n’hésitez pas à demander conseil en Mairie.

Quelles normes pour une maison container ?

Votre architecture container devra respecter les normes thermiques, électriques et de raccordement propres aux nouvelles constructions. Un certificat de conformité à la RT 2012 devra être délivré par le maître d’ouvrage à la fin du chantier.

Permis de construire container : plus ou moins aisé à obtenir qu’une maison traditionnelle ?

Construire une maison container est somme toute plus rapide que de construire une maison traditionnelle (4 à 6 mois en passant par un constructeur de maisons containers). Il s’agit effectivement d’agencer des containers entre eux puis de les consolider sur chantier. L’on pourrait croire qu’obtenir un permis de construire pour une structure posée de ce type serait plus aisé : il n’en est rien. A contrario, les communes imposent fréquemment des normes strictes relatives à l’esthétique des structures. La maison container étant toujours considérée comme un habitat alternatif, il est possible que vous deviez réaliser quelques ajustements : hauteur, ajout d’un bardage bois, inclinaison de la toiture, distance de la voirie…

Soulignons que des règles propres à la commune s’appliquent mais que votre parcelle est individuellement régie par ses propres contraintes. L’ensemble des points à prendre en compte est détaillé dans le PLU (Plan Local d’Urbanisme) de votre commune, disponible la plupart du temps en ligne. Vous pouvez demander à recevoir un certificat d’urbanisme, détaillant les règles applicables à votre terrain.

Permis de construire container : se faire accompagner est essentiel

Pour mettre toutes les chances de votre côté, portez un soin tout particulier à inclure les paramètres spécifiques des containers maritimes dans votre dossier de permis de construire (ou à spécifier qu’il s’agit d’une habitation à ossature métallique, a minima). Le but est de permettre aux services municipaux de visualiser la prochaine habitation et de comprendre son impact avec l’environnement qui l’entoure. Vous faire accompagner d’un architecte ou d’un bureau d’études sera sans aucun doute judicieux pour penser votre projet tout en prenant en compte les diverses obligations communales.

Combien coûte un permis de construire pour maison container ?

Faire une demande de permis de construire est totalement gratuit. L’étape la plus laborieuse consistera à monter votre dossier de candidature en n’omettant aucun élément. Adressez-vous à votre architecte notamment pour les documents graphiques. Déposez ensuite votre dossier sous 4 exemplaires à la Mairie de votre commune. Un délai d’instruction de 2 à 3 mois est généralement nécessaire, suivi d’un à deux mois destinés aux recours de voisinages notamment. Passé ce délai, vous pouvez entreprendre votre nouvelle construction en containers.

A présent, vous en savez davantage sur les démarches de permis de construire pour l’installation de containers. En guise d’ossature pour votre nouvelle habitation ou en tant qu’espace de stockage, le container recèle d’avantages : robustesse, étanchéité, durabilité, esthétisme brut… En étant réutilisable, celui-ci contribue également à limiter l’empreinte carbone de votre chantier. Ne passez pas à côté de tels avantages en négligeant votre demande de permis de construire ! Toute irrégularité dans votre dossier ou dans la construction peut conduire à une interdiction de construire voire à une obligation de démolition.

A lire également :

Comment rendre un container habitable ?

Constructeur de maison container

Construire en container

Intérieur maison container

Isolation maison container

Maison container bois

Maison en container maritime

Structure container