Architecture Container

Maison container bois

La maison container représentant à l’heure actuelle une alternative écologique aux logements traditionnels, son alliance avec le bois s’impose naturellement. Matériau écologique à la fois robuste et esthétique, il a décidément tout pour plaire et se marie parfaitement avec une architecture container. Mais comment définir la maison container bois et quels sont ses avantages ? Intéressons-nous à ce sujet.

Maison container bois

Qu’est-ce qu’une maison container en bois ?

Là où la maison container se démarque des habitations traditionnelles, c’est en matière d’ossature.

Sa structure est constituée de blocs modulaires en acier et plus précisément de containers d’expédition maritime, réutilisés pour leur solidité notamment. Réemployer des matériaux existants permet de réduire les coûts et le temps de construction mais également de construire un logement plus respectueux de l’environnement. Les containers sont livrés sur chantier puis assemblés sur la structure porteuse préalablement choisie (dalle de béton…). La maison container est autoportante du fait de la solidité des containers. Ceux-ci résistent à leur poids et à une potentielle superposition (jusqu’à 5 niveaux, fréquemment). Ainsi, les perspectives de construction sont particulièrement intéressantes.

Une maison container en bois est constituée des mêmes blocs, recouverts d’un bardage de bois.

Les avantages d’une maison container en bois

Pourquoi poser un bardage en bois plutôt que de s’orienter vers la pierre, par exemple ? Plusieurs arguments peuvent être avancés :

Comment barder un container avec du bois ?

En premier lieu, le container maritime est entouré d’une ossature de bois faite de poutres verticales. Celles-ci sont vissées entre elles mais également directement sur la tôle. Après avoir installé une ou deux couches de matériaux isolants recouverts d’un pare-pluie, il s’agit d’installer le bardage.

L’isolation extérieure d’une maison container (ou isolation sous bardage) est conseillée, à la fois pour réduire significativement les ponts thermiques mais également pour conserver la surface habitable à l’intérieur de la maison, la largeur maximale d’un container maritime étant de 2,40 m.

Le bardage doit être bien ventilé, ce pourquoi il faudra clouer des tasseaux d’environ 2 cm au-dessus du pare-pluie et sur les faces extérieures des chevrons. Une bonne aération doit également être maintenue sous le bardage de bois sans pour autant laisser le champ libre aux multiples nuisibles parcourant votre propriété. L’installation d’une grille anti-rongeurs au niveau du soubassement permettra de répondre à ces problématiques. Celle-ci sera ensuite recouverte de fines plaques de polystyrène collées.

Quel entretien pour la maison container en bois ?

La maison container en bois ne nécessite aucun entretien particulier, si ce n’est un nettoyage basse pression une fois par an pour le cas du bois laissé au naturel. L’essence patinera alors naturellement pour atteindre une teinte grise. A l’inverse, le bardage en bois peut être maintenu dans sa couleur d’origine via l’application d’un saturateur une à deux fois par an sur l’ensemble de la façade.

Quel bardage en bois choisir ?

Contrairement aux idées reçues, le bardage en bois est composé de bois résineux massifs mais de densité moyenne et donc relativement léger, ce pour ne pas exercer un poids trop important sur la façade du container.

L’aspect esthétique d’une maison container en bois diffère fortement en fonction du bardage sélectionné. Celui-ci peut être constitué de lames de bois horizontales ou verticales (agrémentés de chants à rainure ou à feuillure) ou bien de panneaux, cloués sur liteaux.

Les essences de bois disponibles sont variées : Mélèze (très robuste, il est à privilégier dans les régions froides), Douglas, Pin Sylvestre (traditionnel, il dispose d’un bon rapport qualité / prix). Pour chacun, les critères de durabilité et de solidité, d’esthétisme, de prix et de traitements sont à étudier. Ci-dessous, retrouvez les caractéristiques principales des différentes essences de bois à bardage disponibles :

Essence de bois Couleur Classe d’emploi* Densité (kg / m3)
Mélèze Brun rosé 3b 650
Sapin de Douglas Brun rosé 3b 540
Pin Sylvestre Vert ou brun 4 450
Epicéa Brun clair 3 450
Padouk Rouge 5 790

D’autres bois durs sont particulièrement indiqués en matière de revêtement extérieur : Méranti, Chêne européen ou encore Afromosia.

*La classe d’emploi du bois définit l’usage qui peut en être fait. Les bois d’extérieur composant les bardages se situent en classe 3 au minimum. Cela garantit la résistance du bois jusqu’à un taux d’humidité supérieur à 20%. La plupart des bois sont traités autoclave pour atteindre cette performance.

Combien coûte une maison container en bois ?

En auto-construction, une maison container en bois coûte environ 600 € / m² environ, contre 1 000 € / m² pour une maison livrée clé en main par le constructeur. Réaliser vous-même l’installation du bardage peut être judicieux pour réduire les coûts, et si vous disposez des capacités requises.

A lire également :

Comment rendre un container habitable ?

Constructeur de maison container

Construire en container

Intérieur maison container

Isolation maison container

Maison en container maritime

Permis de construire container

Structure container