Architecture Container

Comment construire en containers ?

Ériger une construction à usage d’habitation et au moyen de containers maritimes, voilà une idée qui aurait certainement semblé tirée du chapeau il y a encore quelques dizaines d’années. Toutefois, force est de constater que ce type d’habitation en architecture container a le vent en poupe et recèle d’avantages tant économiques qu’écologiques. Mais quelles sont les étapes à respecter pour construire en containers ? Ce type d’habitation est-il réellement sécuritaire ? Quelques questions que nous aborderons dans cet article.

Construire en container

L’architecture container : une ossature bien particulière

Construire en containers, qu’est-ce que ça veut dire ? Les containers utilisés sont en fait d’anciennes structures métalliques servant au transport de marchandises par voie maritime. Faites d’acier à plus de 99%, ces containers peuvent être sélectionnés plus ou moins âgés et détériorés. Ils passent ensuite en usine pour bénéficier d’un traitement plus ou moins spécifique : étanchéité, isolation… avant d’être découpés et transportés sur chantier. Dans les faits, cela semble relativement simple. En pratique, qu’en est-il ?

Construire en containers : les étapes à respecter

Construire en containers s’apparente somme toute à une construction classique. Le plus important est de recevoir l’accompagnement des bons professionnels : architecte, constructeur de maison container… Par la suite, la sélection du terrain répondant à vos exigences représentera la première étape, suivie :

Vos agréments en votre possession, il est temps de s’atteler au chantier en lui-même. Après avoir viabilisé le terrain, il s’agira de créer les fondations. Celles-ci servent à assurer la stabilité et donc la pérennité de votre habitation. Elles peuvent également faire office de barrière isolante, en fonction des matériaux choisis. Confiez ensuite la construction aux professionnels auxquels vous avez fait appel !

Où construire en containers ?

Bâtir une maison containers en plein centre-ville d’une métropole telle que Nantes, Lyon ou encore Bordeaux semble, de prime abord, compromis. Pourquoi ? Parce que les règles d’urbanisme en vigueur dans ce genre de communes sont relativement strictes. Elles peuvent par exemple définir des standards de façade difficilement atteignables avec une construction container. Aussi, les terrains nus en ville restent relativement rares. Pour construire en containers, il faudra donc vous diriger vers la campagne.

Le choix du terrain s’effectuera entre autres en fonction de sa physionomie, de la présence ou non de végétation et surtout, de l’orientation du terrain. Un apport suffisant de ressources renouvelables permet l’atteinte d’un confort thermique supérieur. Vous économisez également à l’usage.

Maison containers : l’auto-construction est-elle une bonne option ?

Lorsque le temps, l’énergie et les compétences le laissent envisager, l’auto-construction peut se révéler très avantageuse. Son premier atout ? Réduire les coûts, du fait d’une main d’œuvre réduite et de l’achat de containers bruts, sans intermédiaire. Et c’est sans compter le sentiment valorisant du travail accompli.

Toutefois, l’auto-construction en matière de containers atteint rapidement ses limites. Ne s’agissant pas d’une structure traditionnelle, il vous faudra apprendre à la manier, à la découper, à l’agencer. Vous devrez choisir vous-même les containers maritimes et vous assurer de leur étanchéité et de leur respect de la norme ISO notamment. Les travaux d’isolation des différents caissons devront également être effectués par vos soins, directement sur chantier. Si cela permet de réduire les coûts jusqu’à 60%, il vous faudra en revanche prévoir quelques mois supplémentaires et garder en tête que la moindre erreur pourrait vous coûter cher.

En phase d’avant-projet, n’hésitez pas à faire appel à un architecte expérimenté : cela vous permettra d’entamer votre auto-construction sur des bases saines et solides. Par la suite, à vous de jouer.

Quelle durée prévoir pour construire en containers ?

En règle générale, il faudra compter entre 4 et 6 mois pour la construction d’une maison en containers, une fois les phases d’avant-projet terminées (choix du terrain et du constructeur, création des plans…). 3 mois seront généralement alloués à l’obtention de l’autorisation de construire. Il s’agira ensuite d’effectuer les travaux de viabilisation, de fondations, d’installer les modules et de procéder aux finitions.

A lire également :

Comment rendre un container habitable ?

Constructeur de maison container

Intérieur maison container

Isolation maison container

Maison container bois

Maison en container maritime

Permis de construire container

Structure container